Tous les tags
cross arobase download gears letter linkedin mail people phone search twitter
Plus
d’infos
sur nos
métiers
Actualités sectorielles
Exporter au format PDF

Comités d’entreprise de Total : le Sictame dénonce trois niveaux de dotations

En 2011, la direction du groupe pétrolier a voulu uniformiser les accords applicables et les avantages sociaux (complémentaire de santé etc.) et a réuni, dans un socle social commun (SSC) l’ensemble des salariés de l’AGSH (Amont-Global Services-Holding et holding) et de M&S (marketing et services).

Intérêt de la démarche : favoriser aussi la mobilité des salariés entre les trois branches. Et le Scitame de rappeler que dans ce nouveau cadre social, il a signé plusieurs accords, porteurs d’amélioration, selon lui. Aujourd’hui, le syndicat mesure que malgré cette unification, subsistent des différences criantes entre les trois UES qui composent le socle commun. Il y a trois « classes » différentes selon les dotations faites au CE, dont une troisième classe constituée par les petites filiales du groupe, qui regroupent tout de même plusieurs milliers de salariés. Cette situation paraît d’autant plus criante en ce moment qu’une négociation a démarré chez Total sur le prochain passage au CSE. Le projet de la direction, en mode CSE, serait plutôt, selon l’UNSA, de mutualiser vers le bas les dotations actuelles des CE des différentes UES.

à lire aussi
Nos actualités
07.01.2021
Tandem expertise recrute un Consultant(e) Senior en [...]

Offre d'emploi pour un Consultant(e) Senior en analyse économique et financière Vous conduirez des missions de diagnostic d'entreprise sous les angles économique, financier et stratégique. Vous mettrez en…

Actualités sociales et juridiques
01.12.2020
Une société absorbante peut être condamnée pénalement [...]

La Cour de cassation retient désormais qu’en cas de fusion-absorption, la société absorbante peut être condamnée pénalement à une peine d’amende ou de confiscation pour une infraction commise…

Actualités sociales et juridiques
30.11.2020
Jurisprudence marquante du 3ème trimestre 2020

Existence d'une discrimination et exercice du droit d'alerte Dès lors que 13 salariés de plus de 45 ans, dont la moitié avaient plus de 50 ans, s'étaient vu attribuer…

accumsan commodo mattis fringilla dolor. eget leo. id Lorem id, in