Tous les tags
cross arobase download gears letter linkedin mail people phone search twitter
Plus
d’infos
sur nos
métiers
Actualités IRP
Exporter au format PDF

Dans une étude présentée en avril 2018, la Dares s’intéresse au dialogue social en entreprise.

Cette étude révèle que 67 % des entreprises de 11 salariés ou plus sont couverts par une instance représentative du personnel, et 37 % par au moins un délégué syndical. Dans les établissements non couverts par des instances représentatives, la première raison citée pour expliquer cette situation est la carence de candidatures aux élections professionnelles.

Parmi les causes de cette insuffisance de candidatures, 58 % des représentants du personnel qui la constatent l’expliquent par un désintérêt des salariés. Plus d’un quart des représentants invoquent quant à eux les relations avec la direction dont les difficultés à concilier travail et fonctions représentatives et la peur de représailles de la part de la direction.

Les regroupements d’instances (hors CHSCT) concernent 44% des entreprises de moins de 200 salariés et 15% des établissements de 200 à moins de 300 salariés.

La négociation collective reste pour sa part très marquée par les obligations légales : les thèmes les plus souvent abordés dans les négociations sont les salaires, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la protection sociale complémentaire et les conditions de travail (sécurité, risques psychosociaux, pénibilité, santé, etc.).

Source : Etude Dares d’avril 2018 « Les relations professionnelles en 2017 : un panorama contrasté du dialogue social dans les établissements ? »

à lire aussi
Nos actualités
07.01.2021
Tandem expertise recrute un Consultant(e) Senior en [...]

Offre d'emploi pour un Consultant(e) Senior en analyse économique et financière Vous conduirez des missions de diagnostic d'entreprise sous les angles économique, financier et stratégique. Vous mettrez en…

Actualités sociales et juridiques
01.12.2020
Une société absorbante peut être condamnée pénalement [...]

La Cour de cassation retient désormais qu’en cas de fusion-absorption, la société absorbante peut être condamnée pénalement à une peine d’amende ou de confiscation pour une infraction commise…

Actualités sociales et juridiques
30.11.2020
Jurisprudence marquante du 3ème trimestre 2020

Existence d'une discrimination et exercice du droit d'alerte Dès lors que 13 salariés de plus de 45 ans, dont la moitié avaient plus de 50 ans, s'étaient vu attribuer…

quis, justo sed porta. leo. at et, elit. eleifend nec